LOADING

Type to search

Comprendre et maîtriser le stress simplement avec François Bouvier

Rencontres & Partages

Comprendre et maîtriser le stress simplement avec François Bouvier

Share

Stress = Syndrome général d’adaptation

C’est un mécanisme d’adaptation pour faire face à des situations nouvelles, inattendues ou dans lesquelles on sent que ça dépasse nos capacités.

Le stress est BENEFIQUE, il sert avant tout à nous AIDER. Il faut le voir comme quelque chose de positif, comme un signal d’alarme dans le but de nous aider.

Face au stress : 3 solutions :

  1. La fuite
  2. La lutte
  3. L »inhibition (attitude la plus dommageable)

On remarque plusieurs types de stress

Dans un stress aigü, il y a la phase d’alarme (le déclenchement) et la phase d’adaptation (le pic d’hormones qui redescend progressivement). C’est le retour à l’homéostasie, retour à l’équilibre.

En revanche, le stress chronique est un stress à répétition avec toujours cette phase d’alarme mais beaucoup trop de phases d’adaptation qui à long terme crée un burn out. Le cortisol, une autre hormone du stress, nous aide également à surmonter la situation. Elle est essentielle pour la survie, mais les conditions de vie actuelles sont telles que nous avons tendance à en produire en excès. Or, un taux de cortisol chroniquement élevé peut entraîner une foule de problèmes sur notre santé : destruction des cellules nerveuses, en passant par l’épuisement du système immunitaire, prise de poids (particulièrement dans la région abdominale), diminution de la libido, diminution de la masse musculaire, perte d’acuité intellectuelle, anxiété, inflammation chronique…On remarque plusieurs types de stressDEn revanche, le stress chronique est un stress à répétition avec toujours cette phase d’alarme mais beaucoup trop de phases d’adaptation qui à long terme crée un burn out. Le cortisol, une autre hormone du stress, nous aide également à surmonter la situation. Elle est essentielle pour la survie, mais les conditions de vie actuelles sont telles que nous avons tendance à en produire en excès. Or, un taux de cortisol chroniquement élevé peut entraîner une foule de problèmes sur notre santé : destruction des cellules nerveuses, en passant par l’épuisement du système immunitaire, prise de poids (particulièrement dans la région abdominale), diminution de la libido, diminution de la masse musculaire, perte d’acuité intellectuelle, anxiété, inflammation chronique…

Perception et réaction face à l’événement stressant

Nous ne réagissons pas tous de la même façon face au stress, ni avec la même intensité, ni au même moment. Cela dépend de nos croyances, de notre éducation, de notre expérience de la vie…

Il est important de comprendre qu’il y a les agents stresseurs extérieurs, physiques (bruit, lumière, pollution) et les agents stresseurs psychologiques (les interactions dans les relations humaines)

4 paramètres qui jouent :

C comme la perte de contrôle.

I comme imprévue

N comme nouveauté

E comme ego

Dans une situation, il est tout à fait possible d’avoir plusieurs agents stresseurs mais ce qui compte c’est notre sensibilité face à ses agents. Notre sensibilité est liée à notre perception et notre interprétation de l’événement. C’est quelque chose qui nous est propre, c’est dans notre tête et pas à l’extérieur. Nous percevons quelque chose comme dangereux, quelque chose qui dépasse notre capacité adaptative.

Alors comment maîtriser son stress ?

Identifier ce qui nous stresse (après l’événement)

Une solution est d’avoir toujours sur soi un petit bloc note pour écrire à froid et non à chaud (dans l’émotion) :

1.Ce qui s’est passé.

2. Ce que j’ai ressenti. Notez votre émotion, votre ressenti corporel.

3. Notez les agents stresseurs. Quel agent stresseur m’a mis dans cet état ? L’identifier pour pouvoir agir dessus

L’intérêt de noter ces 3 choses est de diminuer sa sensibilité à l’agent stresseur. En faisant cet exercice régulièrement, il est tout à fait possible de ne plus être stressé face à lui.

La cohérence cardiaque

C’est un état particulier où l’on rentre en cohérence avec notre respiration. Nous nous mettons volontairement dans cet état pendant quelques minutes. La base de cette méthode est d’inspirer profondément par le nez pendant 5 secondes puis d’expirer profondément par la bouche pendant 5 secondes comme si nous voulions éteindre la bougie d’un gâteau d’anniversaire sans faire voler le sucre glace. Cet exercice est à faire pendant 5 minutes.

Lorsqu’inspiration et expiration alternent de façon consciente, régulière et ample et lorsque la fréquence de cette alternance atteint la fréquence de résonance de 0,1 Hz (6 par minute), le message envoyé au centre de commande du système nerveux central est un message de neutralité émotionnelle et de recentrage de toutes les régulations (homéostasie).

Voici une vidéo pour vous guider. Suivez la boule lors de vos inspirations et expirations.

Pour rentrer en contact avec François Bouvier (expert en gestion du stress et des conflits) :

Son site internet : https://francoisbouvier.fr/

Son programme Stress Contrôle : https://francoisbouvier.fr/programme-gestion-stress-control/

Thomas

2 Comments

  1. Bonjour Thomas,
    Merci pour cette vidéo, très intéressante et très complète !
    c’est un sujet que j’aborderai aussi prochainement : gérer son stress et surmonter nos peurs.
    Henri Laborit c’est une référence pour moi sur le sujet 🙂
    son livre « L’éloge de la fuite » aborde les sujets de la réaction au stress.
    Il est mentionné dans la vidéo mais pas retranscrit

    A bientôt et bonne continuation,
    Damien
    OndesEtSante.com

    Répondre
  2. Thomas et Maïté 11 mars 2019

    Merci pour ton message Damien. Henri Laborit est une référence dans le domaine !

    Répondre

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.